Limont-Fontaine

La commune se compose de deux villages, qui, au XIIème siècle, formaient deux paroisses distinctes dont l'une dépendait du décanat d'Avesnes, et l'autre de celui de Maubeuge.

.limont_fontaine_albums_de_croy_fontaine limont_fontaine_albums_de_croy_fontaine  limont_fontaine_albums_de_croy_limont limont_fontaine_albums_de_croy_limont  

La commune se compose de deux villages, qui, au XIIème siècle, formaient deux paroisses distinctes dont l'une dépendait du décanat d'Avesnes, et l'autre de celui de Maubeuge.

Limont fût possession de l'église, confirmée par diplôme de l'empereur Othon, en 965, à l'abbaye de Saint-Ghislain. L'abbaye d'Hautmont en devint ensuite propriétaire.

Paroisse du décanat d'Avesnes, en 1186. Fontaine formait alors une paroisse du décanat de Maubeuge.

Limont-Fontaine faisait partie de la terre d'Avesnes ; il n'a cessé de dépendre du gouvernement de cette ville qu'en 1686 ; il passa, à cette époque, par échange, dans celui de Maubeuge. Les moines d'Hautmont y avaient de belles fermes.

Jusqu'au XVIIème siècle, elle faisait partie de la pairie d'Avesnes, bien qu'elle relevât de l'Abbaye d'Hautmont pour la plus grande partie du sol. Elle fut alors incorporée dans le Gouvernement de Maubeuge, avec Dimechaux et Saint-Rémy-Mal-Bâti.

En 1654, Les Français de la garnison de Guise, dévastèrent le village qui ne fut rebâti que quelques années plus tard. On voit encore des restes de l'aqueduc romain qui conduisait à Bavay les eaux de la fontaine de Floursies.

Article publié par • Publié le Mardi 17 mai 2005 • 3385 visites

keyboard_arrow_up